Prepare Suranus !

Un forum RPG où les étoiles vous protègent ! Venez vous amusez pour vivre plein d'aventures!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Prepare Suranus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anti-Étoile



avatar


Masculin Messages : 26
Hoshicoins : 142
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 23
Localisation : Frenkreich
Humeur : Toujours bonne sur la CB o/

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Etouale
♣Age♣: 18
♦Related to♦: Come at me... Bro. hinhin

MessageSujet: Prepare Suranus ! Ven 4 Juil - 21:58






♣Ma carte d'identité♣






Nom: Suranu
Prénom: Tsukai
Age: 18
Nationalité: Japon
Occupation: Jeune branleur richissime héritier
Groupe:
Etoile Anti-Etoile (mais il s'aime quand même)
Pouvoir si étoile: Pouvoir des arcanes : Chaque jour (chaque RP enfait), Tsukai tire une carte de son deck d'atout (un dé 22). Selon l'arcane tirée, il gagnera un petit pouvoir qui n'en sera peut être pas un. C'est juste une question de chance :3





♣Informations♣



Description du physique: Globalement, Tsukai est un être dans la moyenne. Pas trop grand ni trop petit, il n’est pas celui qui dépasse toute une foule d'une tête, mais il n'a pas le gabarit passer à entre les jambes des passants. (On me souffle à l'oreille que cette information a été contredite plus bas). M'enfin, on ne va pas tergiverser 3 heures, il est dans la moyenne point.
Malgré son addiction aux pâtisseries, Tsukai garde une ligne stable. Sans être longiligne, il reste assez mince, ce qui relève de l'exploit. Il ne fait pas particulièrement d'exercices physiques (le strict minimum), sa musculuature n'est donc pas super développée.
On se retrouve au final avec une bonne crevette.

Tsukai est un beau brun, dans la fleur de l'âge. Certes, il s'est fait des mèches blondes pour le stayle, mais je vous affirme que c'est un brun, suffit de regarder ses sourcils. Ses yeux sont Gris-Bleu, de quoi faire chavirer le cœur des passantes (et des passants aussi) parce que c'est sexy. Pourtant, Tsukai garde toujours une dureté dans son regard, quand on y fait un peu plus attention. Un cocktail qui, avec sa personnalité apparente, le rend assez mystérieux et sombre. De quoi déchaîner les passions. On retiendra juste qu'il a de beaux oeufs durs.
Son nez. Pas grand chose à dire hein. C'est un petit nez fin et pointu. un nez en trompette. Un nez de péteux quoi.
Si Tsukai aborde en général un très grand sourire joyeux, le plus fin observateur saura, comme pour ses yeux, entrevoir un léger rictus dans ce sourire. On dira que c'est une impression.
Dans la globalité, Tsukai est quelqu'un d'assez pâle. Et il s'habille en conséquences. En effet, la plupart de ses tenues est en majorité blanche. Tenues constituées principalement de vêtements amples et longs. Parce que ça, c'est quand même la classe. Surtout quand ça vole au vent.
Notez aussi qu'il possède une excellente vue et qu'il est très bon à la visée.



Beau, Populaire, Skillé au flechettes, Riche, Généreux, Humble, Protecteur.
Ambivalent, Fier, A légèrement perdu sa raison, Faux, Semi-Amnésique, Accro à la patisserie, (Un peu trop) Protecteur.



Description du caractère:Bon. Tsukai est riche. Très riche. Mais il est généreux. Il fait beaucoup de dons aux associations carritatives. Il a toujours aimé les gens et ça se voit. Les gens l'aiment aussi, pour la plupart du moins. Nombre de fois où il sort avec ses amis du bahut le soir après les cours, dans les salles d'arcades ou dans les Karaokés, en payant bien sur sa tournée de patisserie, aliment tout à fait sain sans lequel il ne pourrait vivre. par contre, n'essayez pas d'être ami avec lui juste parce qu'il a du fric. Il n'est pas spécialement fan de ça. Ni des riches pisseux en général. Il a grandi enfermé dans ce monde, il en est un peu saturé.
Il n'agit pas vraiment en tant que richou snobinard. Non non. Il va dans une école qualifiée de plébéienne par la haute et cotoie normalement des élèves issus de la classe populaire. Certes, avec la gestion du Monde (Le Grand Casino hérité de son père), il n'est pas vraiment assidu, mais il fait de son mieux pour gérer ses études ainsi que le Monde. Ce qui est bête toutefois, c'est qu'il n'a plus de parents pour faire un mot dans le cahier.

On arrive à la partie "Mais", car il y a toujours une partie "mais" :

Mais, depuis la mort de son père, il a légèrement changé. Le choc émotionnel l'a rendu fou. Protégé de tout par son père jusqu'à ses 18 ans, il n'avait pas vraiment conscience de tout, et en particularité du Lien. Mais Tsekai, en bon père, à appris à Tsukai jusqu'au bout la dureté de la vie. Il a commencé à haïr le lien ainsi qu'à le craindre fortement. A partir de là, il a commencé par péter un vrai cable. Devenu une sorte de fanatique Anti-Lien, il a commencé à prôner ouvertement son hostilité au lien. Les retours des gens sur ces annonces sont assez contrastés. Certains étaient d'accord, d'autres contre. En tout cas, jamais sa phrase "Je vais sauver le monde" n'avait jamais eu autant de sens pour lui qu'aujourd'hui.
A la limite, si il n'y avait que ça, ça irait n'est il pas? Mais non ! Il a fallu aussi que sa cervelle débloque !  Benwai. Quoi de mieux pour ça que des accès de folie tellement pure qu'il ne s'en rappelle même pas? Bien que très rares, ces crises existent et il vaut mieux qu'il soit seul à ce moment là. Demandez à Batora le PNJ, il pourra en témoigner. Ou pas.








♣Mon (anti-)histoire♣




"Monsi*Kzz* ! *kzz*eur ! Ec*kzz*tez-moi ! Le mo*kzz*de est *kzz* *kzz*anger ! On a bes*kzz* de vous ... *kzz*"

Tsukai raccrocha. Quel étrange appel. Le numéro affiché était celui de M. Batora, le majordome de son père. Il avait l'air totalement paniqué et le brouhaha énorme du côté de son correspondant n'aidait absolument pas à la compréhension. Mais bon, il avait compris le principal, c'était la merde totale. Tsukai se tourna vers ses trois amis qui le dévisageaient. D'un beau geste de la main, Tsukai vira de sa vue une meche rebelle avant d'annoncer :

"Désolé les amis, mais notre petite sortie va devoir s'écourter. J'ai une urgence."

La réaction ne se fit pas attendre. Les larmes aux yeux et dans un geste limite théâtral, ils se lamentèrent à l'unisson.

"Oh non Tsukai-Sama ! Ne nous laisse pas !"

Les larmes montèrent à leur tour dans les yeux de Tsukai. Ca le touchait, vraiment. Toute joie dans son coeur, il s'écria:

"Soyez forts mes amis, mais je dois sauver le monde"

C'était la phrase qu'il sortait à chaque fois qu'il devait rentrer chez lui.

Après une dernière et émouvante accolade, Tsukai sortit gracieusement de son sac une trottinette qu'il déplia avant de s'élancer dans la rue pleine de monde. Alors qu'il slalomait entre les gens, il pouvait entendre derrière lui:

"Gambate Tsukai-Sama ! Y'a pas plus fort que toi !"

Déambulant à vitesse grand V dans les rues, bousculant les passants sans s'excuser, passant même entre les jambes d'un mastodonte en train de parler à une prostituée, Tsukai prenait vraiment tous les raccourcis possibles et inimaginables pour rentrer chez lui.
Après de longues minutes de trottinette il arriva enfin à apercevoir sa maison. Une foule monstrueuse était agglutinée autour de la maison. Des membres de la polices quadrillaient la zone et tentaient de réprimer l'ajoutation et quelques ambulances se tenaient garées devant l'entrée de la maison. Tsukai se mit à trottiner de plus en plus vite. D'un oeil vif et professionnel, il avait repéré un coin évident où passer sans trop se faire embêter par la foule ajoutée. Sa vitesse augmentait progressivement. La foule se rapprochait. Plus près. Plus près. Tsukai se positionna pour un saut. Il fallait le bon timing pour pas se foirer. Si ça se faisait en Skate, y'a pas moyen que ça se fasse pas en trottinette.

Top !
Je suis un abruti qui se prend pour un mec badass. Je pense impressionner les filles avec cette carrure de crevette et mes skills en fléchette. J'aime la trottinette parce que c'est mainstream et écolo. Je fais un énorme plongeon dans une foule très ajoutée après un saut extrêmement bien dosé. Je suis? Je suis?

- Laissez-le, c'est Maîttr Suranu. Il est avec moi !

On l'avait aggripé et tiré hors de ma foule. Au passage, un ptit mariolle avait trouvé malin de lui foutre une bon coup de coude dans la troche. Il saignait du nez et ça faisait mal. Merci à lui. On le balança en avant. Encore sonné, il atterrit dans les bras d'un homme. Il lui tapota la joue.

- Oh jeune maître, qu'avez vous encore fait?

Ses yeux se remettaient enfin en face des trous, surement grâces aux baffes répétées. Il put enfin reconnaitre la tête du vieux Batora. Tête plutôt déconfie par ailleurs, ce qui ne présageait en soi rien de réellement bon. Il s'aida du vieux majordome pour se remettre sur pied.

- Mon vieux Batora ! J'ai reçu votre appel, mais j'ai absolument rien pigé à ce que vous m'avez dit. Que se passe t'il?

Batora dévisagea le jeune Tsukai, le sourcil levé. Il soupira. Il repris difficilement ma parole.

- Comme je vous l'ai dit au téléphone, jeune maître, c'est la fin du monde. Venez voir par vous-même.

Sur cette phrase, le majordome emmena Tsukai à l'intérieur de la propriété. A peine eut il franchi l'énorme portail double que la vision qu'il eut provoqua chez lui un flash-back.
Il se souvenait de ce jour là, ce jour si particulier. Les souvenirs étaient très clairs pour Tsukai, mais pas pour vous lecteurs. Mais bon, c'est pas ce de ce souvenir là que je voulais vous parlez. Alors vous saurez pas. Na. Fin du pecstacle.
Hem. Donc. Après ce premier souvenir non divulgué, un autre souvenir, le bon, lui revint en tête. Namého, genre on peut pas faire ce qu'on veut avec sa propre histoire quoi.
C'est un souvenir un peu particulier, parce que c'est le souvenir de son père lui racontant un de ses propres souvenirs. Ouais parce qu'à cette époque là, sa mémoire était trop basse, il avait pas assez de ram et tout enfait. Fin c'est compliqué, et on va simplement dire qu'au moment des faits, il était trop jeune pour se souvenir plus tard de ce souvenir là. T'en a déjà marre du souvenir sans l'avoir découvert? Non? Et ben tant mieux, parce qu'il va bientôt commencer à vous être conté.

Le souvenir donc se passe dans une pièce de la maison qui se trouve dans le moment présent en face de lui. Assis sur un tapis près d'une cheminée, ce qui déjà, est une idée de merde hein. Si ça flambe, ça passe pas aux assis. Sur un confortable fauteuil rembourré est assis son père, qui en réalité n'est pas son vrai papa, mais je si je le dis, ça spoilerai la suite. Bref, y'a Papa-san, de son vrai non Tsekai Suranu (Je sais, il s'est pas fait chier pour trouver un nom à son fils, qui ne l'est pas vraiment je le rappelle, mais chut) qui racontait à son fils l'histoire du jour où il l'avait trouvé et recueilli. Il tint à peu près ce discours là.

"Mon fils, je me souviendrai toujours du jour où je t'ai trouvé. Cette date restera gravée à jamais dans ma mémoire. C'était le 21 décembre 19... je sais plus. C'est pas important. J'étais en Chine. Ouaip, en Chine. J'avais entendu une rumeur comme quoi la Kigagntu, la légendaire machine à sous, se trouvait enterrée sous les rizières du grand Tching Tchong. J'avais préparé toute une expédition, mais quand on est arrivé sur place, il n'y avait que toi. A travers toi, mon fils, j'y ai vu un signe. N'ayant pas de femmes, que des servantes, je n'avais pas d'enfant officiel. Alors j'ai décidé de t'adopter. Tu seras mon fils, et unique héritier.
Souviens toi en Tsukai Suranu mon fils, le 21 décembre 19.. truc fut le jour de ta naissance."


Après, dans ce souvenir ci, y'avait plus trop de détails importants. Ça avait fini dans une bonne ambiance puis dodo toussa toussa quoi. Après, la suite, pour faire rapide, il fut élevé en reclus de la société, reçu une éducation à domicile, éducation bourgeoises avec des matières tout aussi bourgeoises. Il n'avait eu comme compagnie que les servantes et autres valets de son père. Il ne fut vraiment libre qu'à partir de ses 18 ans, c'est à dire l'année où se déroule touuuute cette histoire depuis le début, il a pu enfin aller en école comme n'importe quel autre jeune adulte, Tsekai jugeant Tsukai assez bon pour enfin lâcher un peu son emprise, malgré les dangers extérieurs.

C'est ainsi que ce finit la séquence souvenir, retour à la réalité.


Ce souvenir était important à conter, car dans le jardin de la propriété se dressait un énorme chapiteau. On aurait dit qu'une grande réception allait être donnée. Mais en quel honneur?

"Dites moi Batora, mon père donne une réception aujourd'hui?"

Batora secoua la tête. Il soupira.

"Une réception pour votre anniversaire, andouille de jeune maître"

Tsukai commença à rire. Franchement, la vanne était bonne.

"Hahaha, et vous m'avez fait peur pour rien? J'ai marché, mais c'était pas nécessaire d'y aller si fort !"

M. Batora agrippa le bras de Tsukai et l’entraîna avec lui.

"Suivez-moi jeune maître."

Tsukai se fit conduire à l'intérieur du manoir de M. son Noble Père. Ils traversèrent le grand hall et montèrent dans les étages. Ils arrivèrent dans le couloir où se trouvaient les 5 chambres de son père. Couloir empli d'inspecteurs de police et médecins. L’incompréhension s'installa

"Batora, que se..." Mais il se fit interrompre par ce dernier, la mine grave. Il le poussa dans une des chambrées.

Son père gisait sur le lit, entouré par des médecins. Tsukai se libéra de Batora et se précipita auprès du lit.

"Père ! Père !"

pas de réponse

"Père ! Père ! Mais que t'arrive t'il bon sang !"

Pas de réponse. Un silence s'installa dans la salle.

"EST CE QUE QUELQU'UN PEUT M'EXPLIQUER CE QU'IL SE PASSE BORDEL?"

En même temps, c'est évident n'est il pas? Mais il se fait que la psychologie humaine fait que non. C'con quand même.

"Tain..."

Les larmes montent. Vite. Ça brûle les yeux qui ne peuvent pas les contenir bien longtemps.

"PUTAIN ! Putain..."

Il s'effondra sur le bord du lit. Batora s'approcha et le pris par l'épaule. D'un brusque geste de la main, Tsukai le dégagea.

"DÉGAGEZ TOUS ! Je ne veux voir personne! CASSEZ VOUS!"

Il fit de grands moulinets de ses bras. Brusques, aussi puissants qu'ils pouvaient être, ils firent reculer les quelques personnes présentes dans la pièce. Les plus réticents se bouffèrent une magistrale baffe,mais ils sortirent quand même, la bouche en sang.

Une fois seul, il boucla la porte et resta auprès de son père. Comment un homme aussi énergique que son père peut mourir? Et puis de quoi surtout? Il ne soufrait de rien. Tsukai examina le corps. Aucune trace de lutte, balle ou n'importe quoi d'autre. Le poison peut-être. Mais rien ne le laissait penser.

Batora était resté près de la porte. Il avait respecté les vœux de son jeune maître, mais il voulait rester près de lui. Tout de même. La mine résolue, il attendit que Tsukai ai fini de s'entretenir avec son père. La nuit tomba, et Tsukai était toujours enfermé dans la chambre. Les Policiers ainsi que les secours étaient repartis en lâchant quelques informations.
Il était tard quand Tsukai sortit. Sa tête était totalement ravagée. Ses yeux surtout. Il semblait avoir dormi. Batora vint à lui pour le supporter dans la marche. Il le reconduit au rez-de-chaussée. Tout était si sombre... Si calme. Toute la résidence semblait être désertée. Ils traversèrent la grande salle à manger. Un superbe gâteau avait été posé sur la tables quelques heures plus tôt. Sans un mot, ils traversèrent le reste de la maison jusqu'à la cuisine.
Batora assis le jeune Tsukai. Peiné, il essaya de parler au pseudo-légume en face de lui. Il respira un grand souffle.

"Maitre Tsukai, les medecins et inspecteurs m'ont donné quelques informations concernant votre defunt père."

La tête du jeune Tsukai se leva et regarda la majordome avec des yeux vitreux. Il semblerait que "Père" l'ai fait réagir un peu.

"Hum. Voila. Il semblerait que votre père soit décédé d'une crise cardiaque. Les Inspecteurs privilégient une piste en particulier. Vote père a du voir son lien avec son étoile brisé. L'étoile a du mourir, et votre père a suivi."

Silence total. No reaction.

"C'est à cause de ce lien si tout cela arrive. C'est un lien mau..."

Il s'interrompit brusquement. Il avait oublié un instant la nature de son jeune maître.

"SINON ! Votre père vous aimait énormément mon très cher jeune maître. il ne vous laisse pas à la rue. Vous héritez de tous ses biens. il en va de ce manoir, toute sa fortune qui, comme vous le savez, s'élève à des millions et des millions ainsi que... le monde."

Gêné, Batora continua encore

"Mais vous savez... Vous êtes jeune. Je pense sincèrement qu'il serait préférable de fermer le monde. Il ne vous va pas de gérer cette immense casino à vous tout seul. Et votre père refusait tout actionnaire. Vous êtes vraiment seul..."

Batora attendit une réaction de Tsukai. Celui ci mit un certain temps à murmurer simplement :

"Je... je sauverai le monde"

Batora secoua la tête. La réponse était tellement prévisible.

"Maître..."

Il fixa Tsukai intensément Il était taraudé entre la pitié et la tristesse. Le jeune semblait totalement détruit.
ce dernier faisait un fixation sur ce qu'avait dit le vieux majordome. Lien maudit. Il l'avait déjà entendu et il avait déjà pété des bouches à des camarades cause de mots comme ça. Mais pourtant, ce terme n'avait jamais été aussi vrai. Ce lien n'avait plus de sens pour lui. Il était clair que son père était mort à cause de son étoile liée. mais l'inverse était tout aussi possible. Surtout qu'une étoile est censée protéger l'humain à qui elle était liée. Mais jusqu’où allait cette protection? Si l'un meurt, l'autre aussi. C'était du grand n'importe quoi cette histoire finalement... Il fallait agir ! Il fallait sauver le monde.

Batora avait délaissé la surveillance du jeune maître pour préparer un truc à manger. L'attente avait été longue et la faim s'installait chez lui. Une chaise grinça derrière lui et des bruits de pas se firent entendre. Ils partaient dans la pièce d'à côté. Le majordome s'y rendit également. Il ne fallait pas que Tsukai fasse de bêtises.

"Jeune m..."

Tsukai était face à l'énorme gâteau qui siégeait en tant que maître sur la longue table. Il commença à rire. Fort. Très fort, d'un rire presque inquiétant. Lorsqu'il se calma, c'est à dire environ 5 minutes après, il essuya le léger filet de bave qui s'était échappé de sa bouche durant son moment de folie. Il laissa son doigt parcourir le bas du gâteau et le lécha ensuite. Il murmura.

"Ohoh père, je m'occuperai très bien de... l'héritage que vous m'avez laissé".







♣Toi maintenant♣




Pseudo: Le Slan
Personnage de votre Avatar: Le grand Neo Sawatari San (Yugioh Arc V)
Vos passions: Lecture, jeux vidéos, écriture, jeux vidéo, RP/JDR ainsiq ue les jeux vidéos.
Améliorations que vous pouvez suggérer: Moar Moar quoi.
Pedobear ou bisounours?: Avec cette tête, Bisounours n'est il pas?







Dernière édition par Tsukai Suranu le Mar 8 Juil - 19:56, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Humain.



avatar


Messages : 523
Hoshicoins : 1478
Date d'inscription : 23/02/2014
Age : 19

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Humain
♣Age♣: 18 Ans
♦Related to♦:

MessageSujet: Re: Prepare Suranus ! Sam 5 Juil - 0:58

Bienvenue parmi noooous ♥

J'ai trop hâte de lire la suite de ta fiche 8D
Alors courage !
En espérant que tu te plairas parmi nous !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.



avatar


Messages : 36
Hoshicoins : 187
Date d'inscription : 02/06/2014

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Humain
♣Age♣: Trente ans
♦Related to♦: Nathan Eucliff

MessageSujet: Re: Prepare Suranus ! Sam 5 Juil - 21:26

Bienvenue mon cher o/

Bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-Étoile



avatar


Masculin Messages : 26
Hoshicoins : 142
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 23
Localisation : Frenkreich
Humeur : Toujours bonne sur la CB o/

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Etouale
♣Age♣: 18
♦Related to♦: Come at me... Bro. hinhin

MessageSujet: Re: Prepare Suranus ! Lun 7 Juil - 16:56

Up ! Fin de la fiche!

Si nécéssaire, je retravaillerai la fin de l'histoire, car elle a été un peu baclée. Biz o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr


Invité

avatar



MessageSujet: Re: Prepare Suranus ! Lun 7 Juil - 22:24

C'est de nouveau moi o/

Alors, ta fiche, j'ai rien à signaler, hein tout est clair au moins même si j'ai du mal à comprendre vraiment le personnage, j'arrive pas à savoir si c'est un "fils à papa" ou pas...c'est compliqué. XD
Par contre l'histoire, je dois t'avouer que j'ai mis un certain temps avant de comprendre de quoi tu parlais à certain moment, si bien que j'ai relu plusieurs fois certains passages (enfin c'est ptet la fatigue aussi). Je dois t'admettre qu'au début j'avais du mal à savoir si tu parlais du casino ou du monde tout court, j'étais un peu en mode  O RLY? pendant 5 bonnes minutes sur la même phrase par moments, faut dire que "le jeu de mot" est relativement troublant donc du coup on a vraiment du mal à cerner le personnage. Mais ça, ça peut être un point à approfondir IRP donc ce n'est pas spécialement un problème. Nous avons, la façon dont il a grandi, l'origine de sa "haine" envers le lien, bref, c'est nickel Marcel.

Pour le pouvoir, de toute façon Hotaka à déjà vu ça avec toi et je te valide donc !
Bon Rp et surtout amuses-toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Étoile.



avatar


Féminin Messages : 459
Hoshicoins : 828
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 18
Localisation : Hoshikami
Humeur : Follasse. o/

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Etoile
♣Age♣: 22
♦Related to♦: Azuka Inojawa

MessageSujet: Re: Prepare Suranus ! Mar 15 Juil - 19:42

Bienvenuuue 8D
Ta fiche est troublante. Exactement comme l'ont dit les autres o: C'était vraiment perturbant, mais au final j'ai à peu près compris. XD
En tout cas, amuses-toi bien parmis nous et bon RP !
Et pardon pour le retard, j'étais en vacances c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prepare Suranus !

Revenir en haut Aller en bas

Prepare Suranus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» “Prepare yourselves for the roaring voice of the God of Joy" \\ Dionysus
» Préparation suspensions
» L'opposition se prepare a faire mordre la poussiere a Preval
» vend rmz 450
» Nouveau premier ministre, même formule gouvernementale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG. :: ♣ Premiers Pas ♣ :: Présentations :: ♣ Validées ♣-