On the other side. ► Endless.

Un forum RPG où les étoiles vous protègent ! Venez vous amusez pour vivre plein d'aventures!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

On the other side. ► Endless.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité

avatar



MessageSujet: On the other side. ► Endless. Dim 12 Oct - 9:48





Endless

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nom: Urenwatche.
Prénom: Endless.
Age: Seize ans.
Nationalité: Anglaise.
Occupation: Dormir sous un arbre ou fixer les gens qui passent quand il n'y a pas cours.
Groupe: Etoile.
Pouvoir si étoile: Transfert visuel : malheureusement jamais simultanément, il peut regarder au maximum pendant sept secondes toutes les vingt minutes à travers les yeux d’une personne dont il détient le nom et le visage en tête ou lui transférer sa vue dans le même délais (dans cette deuxième possibilité, la personne doit avoir le nom et le visage d'Endless en tête.).

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Physique


Endless, c’est un nom bien grand à porter.
En disant « endless », on pense à l’au-delà, à l’infini, ou encore aux divinités sublimes et éternelles dans n’importe quelle mythologie. Qui porte ce nom serait certainement prétendu par les autres pour un être magnifique n’ayant aucun défaut, se rapprochant de la beauté du zodiaque et de l’éternité. Pourtant, voyez par-là que ce n’est pas obligatoirement le cas : avec sa fine silhouette de cent soixante-neuf centimètres, Endless est bien loin de concurrencer la cour masculine haute et virile, et le charme des acteurs de films romantiques. Certes, il est encore en pleine croissance, mais son corps n’est pas bien imposant. Ce jeune individu ressemblerait plus à un enfant qu’aux héros des dessins animés ; un enfant assez mince, semblant n’avoir rien dans le ventre lorsqu’il s’agit de compétences guerrières. Par contre, sa force et sa taille ne font pas de lui un être faible : il a de son côté la tactique, la souplesse et l’habilité.

Ceci dit, il porte tout du moins un visage fin et masculin aux traits réguliers et accordés, chevauchés par une courte chevelure violette aux rares reflets bleu roi et couverts par une peau blanche qui va s’étaler sur tout le reste du corps. Il est agréable d’y poser une caresse : ses joues parfois rosées demeurent douces et lisses. Vu la lueur de sa peau, on se demande s’il ne prend pas grand soin de lui ; difficile de croire qu’il ne fait que se doucher comme les autres.

Pareillement à ce que vous vous attendez, Endless a cette manie de se faire petit, voir invisible, aux yeux des autres. Ce n’est pas comme s’il le faisait de son gré, mais disons qu’il aime se faire discret. Attirer l’attention sur lui le rend mal à l’aise.

De ce fait, on le voit souvent à l’ombre d’un arbre, silencieux, à regarder d’un air absent les brefs nuages qui passent au-dessus de lui. La nuit, il observe souvent la lune, et dans ses yeux luit sa douce lumière. Plusieurs de ses rêves viennent de ce satellite, dont un spécial se répétant fréquemment. Endless raconte que, dans ce rêve, c’est la lune qui a offert à ses yeux cette couleur claire et profonde, un bleu ciel dirait-on lumineux et si rare, pour que sa lumière puisse venir s’y engouffrer et donner cet air magique à ses prunelles. Son regard est sans doute le plus intrigant de son physique, donnant presque envie de rester en face de lui pour fixer sans cesse ce coloris, ou non.

Puis, il y a ses lèvres fines, aussi douces et lisses que sa peau. Quand elles s’étirent pour sourire et montrer ses dents blanches, on comprend parfaitement l’origine de son prénom. (Pas de blanc infini, je vous prie.) Lorsque son sourire se dévoile, c’est presque comme s’il n’allait plus jamais se cacher.

Caractère

Au fond, Jonathan s’engouffrait dans le sublime : c’était un jeune adolescent qui arrivait à entrer sans le moindre problème dans la peau de tant de gens, tel Victor Hugo dirait-on entrant dans la peau de Victor Hugo, si vous voyez ce que je veux dire. Il libérait des mots, des formules et des misères que certains comprenaient et que d’autres n’y parvenaient. Des faits et gestes qui le rendaient unique en son genre, un caractère lui étant propre le faisant briller comme le soleil dans les taches qu’il entreprenait. Beaucoup l’admiraient et ne regardaient que vers la lumière dont il était la source sans remarquer une seule seconde que, dans son ombre, il y avait quelqu’un.

Contrairement à son frère, Endless préférait se cacher au lieu de se dévoiler au monde. Quelque part, il aurait bien été jaloux, mais ça l’arrangeait que Jonathan attire l’attention – de toute façon, il l’aimait trop pour lui en vouloir-. Ça lui permettait de garder un mutisme confortable et de plonger dans ses plus profondes rêveries pendant que son ainé entamait les discussions à sa place. Pourtant, cet individu est quelqu’un de très gentil, serviable et tendre envers ceux qui souhaitent lui offrir quelques paroles et leur compagnie, mais étant solitaire et autonome, garder ses distances est une préférence. De ce fait, il fuit les endroits remplis où la foule parle, crie, hurle, et j'en-passe.

Ceci dit, depuis que ledit soleil n’est plus, il n’a plus de mur pour barrer chemin à ceux qui le remarquent enfin. Il a déjà défait les liens qui le reliaient au monde humain et vit dans un autre que nulle ne connait, proprement dit. Un monde d’étoiles sous le règne d’une mère, la Lune, qui lui sourient la nuit et qui dorment le jour. Un monde qui apparait après le coucher du soleil jusqu’à son lever ; un monde qu’il observe dans les rêves de ses sommeils et ceux de ses heures perdues. Ce n’est pas le monde d’où il vient, mais un monde renfermant ses secrets et ses envies, et ça, jusqu’à maintenant. Ses petites manies, ses habitudes de rougir une fois le cœur touché, jouer avec ses doigts en étant gêné, sourire à tout et n’importe quand si l’envie lui prend ; tout est encore dans ce petit monde qu’il ne partageait qu’avec son frère. Derrière cette enveloppe distante, Endless n’a jamais été mauvais.

D’une part, Jonathan voyait en cet être une miniature de lui-même en beaucoup plus renfermé. C’était d’ailleurs le seul à le connaitre par cœur. Tendre avec les enfants et joyeux sous la quelconque lumière. Riant de tout et de rien, aimant s’amuser. Adorant les petites choses qui font plaisir, essayant de rendre au même prix. Partageant les petits gouters sucrés dont rares sont les gens qui ne les apprécient pas. Supporter ce qu’ils n’aimaient pas, telles les personnes vantardes et égoïstes. Plus profondément analysé, mine de rien, il n’y avait que de faibles différences sur leurs pensées, leurs intelligences, leurs honnêtetés... Après tout, l’un était grand ; l’autre, « petit », rien de plus.

Endless regardait souvent les enfants de son âge jouer entre eux, jusqu’à ce que lui-même décide de se choisir un jeu auquel jouer dans son coin. Désormais grand, il se contente de les observer au loin en attendant les cours. Au final, nous pouvons dire que ce jeune homme a surtout peur de se construire un nouvel entourage, particulièrement depuis qu’il n’a plus son frère à ses côtés pour le cacher ou l’encourager, ou encore le rassurer.

Mon histoire

Des temps sont bien trop flous pour sa mémoire : son arrivée, un vague souvenir ; et certains évènements de sa vie que lui-même souhaiterait oublier : quand il était un petit enfant qui ignorait son âge - un enfant qui croyait en ce qu’il voyait. Un enfant comme ceux parmi lesquels il s’était logé, dans un orphelinat, à Londres. Seulement, dans cette histoire, il pensait que, du même sens des autres orphelins, il avait perdu sa mère et son père, alors que la simple vérité était qu’il n’en avait jamais eu. Personne ne pouvait le lui annoncer parce que personne ne connaissait ses réelles croyances. En conséquence, il prétendait ne se souvenir que du prénom que ses parents lui eussent donné : Endless. Pourtant, ce prénom lui venait des étoiles et non de ses géniteurs humains qui n’ont jamais existé.

Après plusieurs questions, pensant que cet enfant demeurait amnésique, ils lui avaient attribué l’âge de sept ans, la situation d’orphelin, et l’avaient intégré dans un orphelinat. Endless y passa trois ans avant de trouver un couple qui l’adopta. Certes, quitter son habituel foyer lui fit de la peine, mais la vie qui l’attendait dans la demeure spacieuse des Urenwatche s’avérait douce et agréable. Il n’avait aucune raison pour se plaindre, de plus qu’il avait un frère ainé de cœur, Jonathan, lui aussi adopté. Malgré la différence d’âge entre ces deux garçons (Jonathan avait quinze ans tandis qu’Endless, dix ans), une véritable complicité les rendait inséparables. Enfin, presque.

Apparemment que ce couple venait tout droit du Japon après leur mariage il y avait de cela six ans. Sa mère adoptive fut celle qui avait suivi son mari en Angleterre, laissant sa famille, son pays natal. Elle se disait très bien placée afin de comprendre la difficulté que peut présenter le changement de milieu de vie : Endless eut un certain mal pour s’adapter à une vie de famille. En un rien de temps, il passa d’orphelinat remplie de gens ici et là à maison spacieuse avec une chambre rien qu’à lui. Ne dormant plus à plusieurs dans une même pièce, ses premières nuits furent lourdes au point où il demandait à Jonathan de venir lui tenir compagnie un certain temps. Il dut aussi changer d’établissement scolaire, donc d’amis, de professeurs, et de quartier. Elle était là pour le soutenir en compagnie de Jonathan qui, lui aussi, devait probablement avoir vécu les mêmes sentiments. Alors, à la longue, il s’y habituait. Les tâches ménagères, les parents ; au final, cette vie lui plaisait. Il e prenait gout et, contrairement au début, il ne se tenait plus timide.
Pourtant, ce ne fut guère pour autant qu’il s’eusse résigné à considérer ce groupement de personne pour sa famille. Jamais il n’appelait ses parents adoptifs « papa » ou « maman », et Jonathan restait « Jonathan » bien que ce dernier l’eusse appelé frangin. Ça aurait été comme trahir ma vraie famille, se disait-il, lui-même inconscient de sa vraie nature, de sa provenance. Il n’y aura que papa et maman qui seront papa et maman.

Sans quiconque pour le guider, il s’engouffrait dans un mensonge qu’il avait inventé, en ajoutant que le lien entre son père adoptif et lui, étant distant, n’arrangeait pas les choses. Quand, par exemple, l’homme âgé rentrait de son travail tard, le soir, et qu’il ébouriffait les cheveux de Jonathan, embrassait sa femme, puis passait brièvement devant Endless qui descendait de sa chambre le saluer pour ne recevoir qu’un simple et court « Salut. » de sa part, sans compter que le point était senti dans le ton qu’il adoptait. Ou les jours de Noel, lorsqu’il distribuait les cadeaux avec un sourire affiché aux lèvres et que celui-ci s’affaiblissait au tour venu d’Endless. Ou encore lors des annonces de résultats scolaires ; Endless avait des résultats plus que satisfaisants, ce qui ne le réjouissait pas plus qu’un lapin devant un mur. Le détestait-il ? Et pour quelle cause ? Qui pouvait savoir : il ne disait rien sur ce sujet.
Ce comportement donnait à Endless l’impression d’être un boulet, un trou qu’il évitait en passant par-là, voir un simple vent auquel il ne prenait pas la peine d’y prêter attention. Déjà qu’il avait essayé de faire des efforts, de s’intégrer, de faire plaisir à cet individu, si en plus il ne recevait la moindre aide en retour, nul jugement était valable afin que le jeune garçon l’accepte en tant que père. En conséquence, il voulait davantage croire en l’existence, au minimum « passée », de ses « réels parents ».
Ne voulant admettre leur mort, leur disparition, leur inexistence ; en quête du moindre signe, de la plus faible trace du passage de ses parents, il voyait chaque jour défiler par centaine des familles, des gens. Et il espérait se trouver un trou ou se cacher parce qu’il n’arrivait pas à avouer qu’il le détestait.

Heureusement, Jonathan restait à ses côtés. Malgré qu’il fusse au courant de rien, sa simple présence emplissait agréablement l’espace d’Endless. C’est une chose qui ne changea pas, même le jour où la jeune étoile atterrit à l’hôpital à cause d’une maladie cardiaque.

Des semaines s’écoulèrent et l’état d’Endless ne semblait pas s’améliorer. Des pertes de connaissances, la montée de la tension : la petite famille attendait un donneur qui ne venait pas alors que le malade pouvait faire une attaque cardiaque à tout moment. Le temps passant était de plus en plus lourd et inquiétant, autant pour Endless que pour sa mère adoptive et son frère de cœur. Jonathan tentait de faire passer l’angoisse en allégissant l’atmosphère comme il le pouvait, jouant avec lui, l’emmenant faire des ballades, l’endormant au son de sa voix…
Le père, contrairement aux deux autres, ne paraissait pas aussi inquiet pour l’enfant qu’il avait pris sous son aile. Enfin, ce fut plus sa femme qui voulut de ce garçon que lui-même.

Mais un jour arriva, bien des semaines plus tard, où la femme de la maison vint annoncer à toute la famille qu’une transplantation cardiaque était disponible du même groupe sanguin du malade. La nouvelle devait être réjouissante, pourtant à la vue du petit air de Jonathan, Endless n’était pas autant joyeux que laissait figurer sa mère adoptive. En réalité, tous détenaient un grain de tristesse dans leurs dires.

« Jonathan, ça va ?
_ Oui, ça va.
_ Tu crois que ça ira..?
_ Tout ira bien, Endless. »

Depuis son opération, Endless est parti vivre au Japon en compagnie de ses parents adoptifs, dans une ville nommée Hoshikami – d’où vient la mère - parce que lorsque son don se manifesta (enfin, se dévoila plus que quoique ce fut : il se douchait tranquillement avant de voir l’intérieur d’un bar où il regardait a travers les yeux de son père adoptif qui se regardait dans un miroir.), sa maman lui avait enfin expliqué l’existence des étoiles et de cette ville. Son seul et unique but étant de combler cette mort qui avait sauvé la vie a sans doute deux personnes, il s’est promis de trouver son protégé.

« Tu n’as jamais eu de vrais parents. »

Du côté de son père adoptif, tout n’a fait qu’empirer. Désormais, il le regarde d’un air noir, d’un air haineux, pendant qu’Endless essaie de faire passer les choses en souriant. Il n’y a ni papa, ni maman. Et lui, qui serait-il ?

« Tss… Vous, les étoiles, êtes venues apporter plus de morts, disait-il. Et il a offert son cœur à une étoile. »

C’était clair, identique à de l’eau de roche : cet individu n’aimait pas Endless depuis le début –qui savait pourquoi ?-, et l’aima encore moins en apprenant sa véritable nature.
Et encore, cet homme ne donne pas l'impression de vouloir comprendre que le lien entre Jonathan et Endless était très fort. Puis, en plus de s’en vouloir pour ne pas avoir dit plutôt tout ce qu’il avait à lui dire, Endless ne s’attendait pas à ne plus revoir son frère à son réveil et de vivre avec son cœur. Ce fut son choix, disait la mère : elle ne put vraiment objecter, étant donné ce que le jeune homme était apte de faire pour son cadet, et que ce fut perdre soit l’un, soit l’autre...

Avec le temps, il a appris à contrôler son dit « don ».
Derrière l'écran

Pseudo: Kriz. Shannon. Et en ce moment, c'est Doudouille !
Personnage de votre Avatar: Noragami Yato de... Noragami.
Vos passions: Dessiner, chanter, et poker les joues.  
Améliorations que vous pouvez suggérer: J'aimerais bien, mais j'n'en ai pas. :c
Pedobear ou bisounours?: Bisounours voyons.

Je suis un nom du groupe !


Dernière édition par Endless Urenwatche le Lun 20 Oct - 18:51, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Étoile.



avatar


Messages : 72
Hoshicoins : 239
Date d'inscription : 27/09/2014
Age : 27

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Etoile
♣Age♣: 18 ans
♦Related to♦: Nathan d'Hauterive

MessageSujet: Re: On the other side. ► Endless. Dim 12 Oct - 10:09

Bienvenue à toi ! bon courage pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.



avatar


Messages : 53
Hoshicoins : 263
Date d'inscription : 10/09/2014

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Humain
♣Age♣: 23
♦Related to♦: Sasha Merwen

MessageSujet: Re: On the other side. ► Endless. Dim 12 Oct - 10:56

Bienvenue petite étoile x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.



avatar


Messages : 523
Hoshicoins : 1478
Date d'inscription : 23/02/2014
Age : 19

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Humain
♣Age♣: 18 Ans
♦Related to♦:

MessageSujet: Re: On the other side. ► Endless. Dim 12 Oct - 15:05

Bienvenuuuuuuue charmante petite étoile ♥
(Doudouille c'est trop la classe comme surnom. :sisi: )

Si tu as questions, besoin d'aide ou quoi que ce soit pour ta fiche, n'hésite pas !
Bon courage ! 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

avatar



MessageSujet: Re: On the other side. ► Endless. Dim 12 Oct - 15:20

Merci merci ♥
( Ouais hein ? Ca rime avec Andouille. ♥ )
Revenir en haut Aller en bas
Étoile.



avatar


Féminin Messages : 313
Hoshicoins : 774
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 21
Localisation : Dans mon lit =u=
Humeur : Câline ~

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Etoile
♣Age♣: 18 ans
♦Related to♦: Leifr L. Nygård *amen*

MessageSujet: Re: On the other side. ► Endless. Dim 12 Oct - 19:01

BIENVENUUUUUUUUUUUUE, WESH \o/

Azy, Noragami D8 CE TRÈS BON CHOIX DE VAVA, QUOI *approuve totalement* En plus, j'adore le gif du haut qui correspond trop bien au pouvoir en plus d'être trop koul =w=/

'fin voilà. Sinon, bonne chance pour finir ta fiche ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

avatar



MessageSujet: Re: On the other side. ► Endless. Mar 14 Oct - 12:04

Merciiiiiii merciiiiiiii ♥
Bah, ouais. C'est Noragami, quoi. . . *Lui saute dessus.* ♥
Revenir en haut Aller en bas


Invité

avatar



MessageSujet: Re: On the other side. ► Endless. Lun 20 Oct - 18:51

Hellow ♫
Petit DP pour dire que ma fiche est complete. :3
Revenir en haut Aller en bas
Humain.



avatar


Masculin Messages : 541
Hoshicoins : 946
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 19
Localisation : Bouh!
Humeur : Cavalière.

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Human.
♣Age♣: Vingt-Huit ans.
♦Related to♦: Kyufaa Horishan.

MessageSujet: Re: On the other side. ► Endless. Lun 20 Oct - 22:10

HAAAAN.
Une jolie fiche spotted. ;w;
Ca rend tellement bien! J'dois t'avouer qu'en lisant le physique, j'me suis déjà faite une idée du caractère. En même temps, c'était un peu évident vu comment tu le décrivais! Mais même. >ww< Ca rend bien tvois. Après, j'ai juste tiqué au début du caractère. J'ai crié en mode. "Moiiii j'aaaai pas compriiis le truc avec victor Hugooo."

Et en fait...Je suis conne alors y fais pas attention. XD Bref, j'aime bien comment tu parles de la différence entre Endless et Jonathan, ça mets très en avant leur relation et même sans lire l'histoire, on peut s'attendre un peu à comment sera leur statuts à tous les deux! Après je vois que tu te concentres beaucoup sur le trait 'social' d'Endless. *-* Dans un sens, c'est important mais ça nous laisse aussi sur notre faim, parce que tu laisses passer d'autre traits qui auraient donné encore plus de profondeur au personnage. Un quelque chose de plus complet. Mais j'dois avouer qu'ainsi, ça donne toute son importance aux relations qu'il aura pour la suite. Alors bon, c'est cool même ici! *-*

Pour finir, l'histoire hiiistoiiire.
En fait, on voit Jonathan partout! Du début, vers la fin. Ou du moins presque. Jonathan prend un air vraiment imposant dans l'histoire. En quelque sorte, comme s'il était la moitié d'Endless. Et dans un sens, on n'en apprend pas plus sur lui précisemment mais on s'attache peu à peu au personnage sans pour autant qu'il ait une grande importance. Enfin pas autant qu'Endless quoi. Et pis bon...Comment ça évolue. La maladie du personnage, le fait qu'il découvre sa véritable nature, etc. Ca rend hyper bien! Bwef, je te valide sans hésitation *-*

BIENVENUE PARMI NOUS 8D (Avec ton DC, certes.♥)

_________________



Merci Aarooonchiii pour l'avatar.<3 Azy', on donne un coup de couleur sur ce thème. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

avatar



MessageSujet: Re: On the other side. ► Endless. Mar 21 Oct - 12:32

... ;-; *avait rien a dire, jusqu'a maintenant apres des minutes passees a reflechir* Euh. EUH. Merci ?
Ahem.
MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII♫♥

Ca fait plaisir de voir que ma fiche soit admise. J'en suis content, apres les jours passes dessus. xD
So. Hate de commencer le Rp avec ce compte ♬
Revenir en haut Aller en bas
Humain.



avatar


Messages : 523
Hoshicoins : 1478
Date d'inscription : 23/02/2014
Age : 19

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Humain
♣Age♣: 18 Ans
♦Related to♦:

MessageSujet: Re: On the other side. ► Endless. Mer 22 Oct - 0:24

Rebienvenue, maintenant que ton personnage est validé 8D
J'ai ajouté son pouvoir à la liste de toooous les pouvoirs de nos petites n'étoiles ! Tu connais la procédure pour le recensement, et toutes les possibilités comme un carnet, une maison, toussa toussa, alors... Bon jeu ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On the other side. ► Endless.

Revenir en haut Aller en bas

On the other side. ► Endless.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» London's Dark Side [+18 ans] - RPG Surnaturel / City
» hello from the other side. athéna
» walk you through the dark side of the morning (farokh)
» Changer ou amender la Constitution de 1987 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG. :: ♣ Premiers Pas ♣ :: Présentations :: ♣ Perdues ♣-