Meilleur endroit pour se perdre [PV • Aiden Payne]

Un forum RPG où les étoiles vous protègent ! Venez vous amusez pour vivre plein d'aventures!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Meilleur endroit pour se perdre [PV • Aiden Payne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anti-Étoile



avatar


Masculin Messages : 84
Hoshicoins : 549
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 18
Localisation : Chez moi. \o/
Humeur : Changeante... je pense.

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Humain (Anti).
♣Age♣: Vingt-deux ans.
♦Related to♦: Julian Hannagan.

MessageSujet: Meilleur endroit pour se perdre [PV • Aiden Payne] Lun 29 Déc - 15:12



Meilleur endroit pour se perdre.
[PV • Aiden Payne]


Allongé sur mon lit tel une larve, je scrutait le plafond ; je n'avais aucunement envie de bouger... voir-même de faire quoi que ce soit. Tout était silencieux, mais ce silence était, de temps à autres, interrompu par les pas du voisin du dessus, car oui, j'habitais dans un appartement, un appartement miteux perdu au beau milieu de cette ville infernale remplie de ce que je détestais le plus : les étoiles.
Je n'avais, certes, aucune raison de rester ici et rien ne m'empêchait de déménager à nouveau... enfin si. J'étais terriblement curieux de savoir à quoi ressemblait mon étoile. Si ça se trouvait, elle n'était pas si terrible que je l'imaginais, et après-tout, qui étais-je pour juger ce que je ne connaissais pas encore ?

Un bon à rien. C'était la première chose qui me venait à l'esprit et qui me décrirais le mieux si je devais me présenter à quelqu'un. J'imaginais bien la discussion, tiens. Qui es-tu ? - Un bon à rien. L'avantage dans l'autodérision, c'est qu'il n-y avait pas de limites.

Enfin bref, je m'ennuyais à force de glander sur un lit que je trouvais de moins en moins confortable à chaque seconde qui passait... ou bien était-ce juste une impression ? Je me relevais d'un coup, pourquoi faire me direz-vous, je ne sais pas encore et je ne saurais probablement jamais. Comme tous les soirs, j'allais prendre ma douche, j'en ressortais complètement trempé, je m'habillais et me séchais les cheveux. Tout cela en à peine quelques quarts d'heure.
Avant de sortir, j'avais prit soin de vérifier que mon revolver était dans la poche de ma veste. Il n'avait pas bougé depuis la dernière fois que je suis sorti, je sortais donc de mon appartement, même si je ne savais pas encore où mon corps allait m'emmener.

Je prenais une grande bouffée d'air une fois sorti de l'immeuble. Un petit nuage de ''brouillard'' s'échappait d'entre mes lèvres à chacune de mes expirations. Ça me faisait penser à ces enfants qui se prenaient pour des trains quand il faisait froid, c'était à la fois amusant à voir, mais tellement blasant à force.

Je me mettais à marcher... mais vers où ? Vers quoi ? Pourquoi ? C'était comme si mon corps était possédé par un être maléfique qui m'obligeait à avancer dans une direction aléatoire, et je lui obéissais, tel une marionnette. Enfin, il valait mieux ça plutôt que de rester au fond de sa caverne à broyer du noir.

Je marchais pendant de longues minutes avant de finalement arrive devant ce qui semblait être un cimetière. J-y entrais sans trop savoir ce qui m-y attendait, en réalité, je ne me souciais même pas des éventuels dangers, il me suffisait juste de mon revolver pour me sentir en sécurité, c'était un peu une sorte de bouclier et d'arme à la fois... ça pouvait paraître étrange, mais c'était comme ça que je l'interprétais.
Mon regard s'attardait sur les pierres tombales, c'était amusant, cette façon de passer à une personne qui avait vécu la moitié de sa vie à une autre ayant dépassé la centaine. Enfin, l'age ne m'intéressait pas vraiment, j'étais plus occupé à lire les noms.

Mais voilà, à force de nourrir ma curiosité, j'avais fini par me perdre, et un cimetière était décidément le meilleur endroit pour ce genre de situation. Je regardais autour de moi, essayant d'apercevoir la sortie, mais que pouvait-on voir dans le noir à cette heure-ci ? Notre champ de vision ne se limitait qu'à trois mètres autour de nous, et à moins d'avoir une bonne vue, il était impossible de retrouver la sortie du premier coup.
Je me mettais donc à marcher, espérant rencontrer quelqu'un qui pouvais m'aider. C'était vraiment la seule fois où je voulais absolument qu'il y ait une personne quelconque aux alentours. Malheureusement, à cette heure-ci il n-y avait pas âme qui vive dans un lieu aussi lugubre que le cimetière, désespéré, je m'étais assis sur une des tombes et retirais mon cache-œil que je gardais en main. Je me mettais à pleurer sans pour autant faire de bruit.

Être seul la nuit ne me faisait pas peur, non, je ne voulais juste pas rester ici jusqu'à ce que le soleil se lève, pas dans un endroit si obscure une fois que la lune ait fait son apparition, je voulais rentrer, maintenant... j'avais déjà attendu trop longtemps, tellement longtemps que je me mettais à m'ambiancer moi-même en parlant tout seul :

« Pourquoi... pourquoi moi... ? Pourquoi ici ? J'aurais dû... rester au lit... »

:HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-Étoile



avatar


Masculin Messages : 11
Hoshicoins : 77
Date d'inscription : 21/07/2014
Age : 23

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Etoile
♣Age♣: 19
♦Related to♦: Shiina Mashiro

MessageSujet: Re: Meilleur endroit pour se perdre [PV • Aiden Payne] Jeu 15 Jan - 13:02

    Les enfants s’étaient couchés tard aujourd’hui. Ils avaient eu du mal à s’endormir, je ne sais pas pourquoi, et j’avais dû leur lire une histoire pour essayer d’accélérer le processus. Ca n’avait pas vraiment bien fonctionné puisque ce n’était qu’une heure après la fin de l’histoire qu’ils avaient réussi à tous dormir. Soit je ne savais pas lire une histoire correctement, soit ils étaient vraiment trop excités. Pourtant, on n’a rien fait de spécial. C’est pas comme si on était allés à la plage ou au parc d’attractions. Enfin, on dira qu’il y a des jours comme ça, les gosses ça ne s’explique pas. Bref, maintenant il était temps de voir ce que moi je pouvais faire.

    Evidemment, j’aurais pu dormir, mais à force de faire des choses de nuit je n’avais plus besoin d’énormément d’heures de sommeil pour tenir. Et comme j’avais déjà dormi hier, j’étais encore frais pour faire quelque chose. Fouillant l’intérieur de la tirelire d’une main, sans même la regarder, j’estimais s’il y avait besoin que j’aille faire « des courses » ou pas. Et non, il y avait encore bien assez d’argent pour tenir un peu. Mais comme je n’avais pas non plus envie de me coucher, je décidais de sortir pour entraîner mes illusions et en tester de nouvelles. Je sortis donc de la planque, fermant bien la porte à clé au cas où, et laissant à l’entrée une illusion d’un chien presque démoniaque pour éviter les curieux. Je n’avais jamais su si mon illusion tenait malgré la distance. Les enfants dormant et la rue étant presque déserte de nuit (comme de jour d’ailleurs), je n’avais pas de témoins pour le savoir. Tant pis. Je me mis donc ensuite en marche vers le cimetière, masque et lunettes sur le visage.

    Oui le cimetière, quel meilleur endroit pour faire apparaître des fantômes ? Surtout de nuit. Soit il n’y aura personne pour voir ce que je fais, soit les gens qui verront ça les prendront pour des spectres tout droit sortis des tombes et prendront illico leurs jambes à leur cou sans se poser plus de questions. Après tout, les mythes et autres croyances sont bien ancrés dans la société d’aujourd’hui. Après tout, les étoiles étaient apparues avec des pouvoirs, alors pourquoi pas des fantômes hein ? Enfin bref, en une grosse demi-heure j’atteignais enfin mon terrain de jeu, prêt à laisser libre court à mon imagination.

    Il faisait tout de même très sombre ce soir. Evidemment, un cimetière, c’est pas là où tu plantes beaucoup de lampadaires. Qu’importe, on va donc commencer par ce cher cavalier sans tête. Avec ses flammes bleues, il me fera assez de lumière pour y voir quelque chose et m’éviter de trébucher sur des tombes. Et surtout, de savoir s’il y avait des gens à effrayer dans le coin. Le cavalier s’éleva d’une tombe proche au fur et à mesure que je le créais, entouré de sa propre lumière bleuâtre et tamisant le cimetière sur un diamètre d’une dizaine de mètres. Voilà qui sera plus pratique. Je pouvais donc faire autre chose maintenant.

    Ou pas. Au moment où j’allais faire autre chose, une plainte atteint mes oreilles. Un gars qui disait qu’il aurait dû rester au lit. A cette heure-ci en effet, c’aurait été une meilleure option. Enfin moi, ça m’arrange. J’allais en profiter pour aller lui faire peur. J’avais plus ou moins estimé dans quelle direction il était, et je doutais qu’il avait vu mon cavalier, il était encore assez loin. Je le laissais donc ici tandis que j’allais dans la direction des plaintes, discrètement. Au bout de quelques mètres je finis par le voir. Dans la pénombre, je n’étais sûr de rien, mais il semblait en train de pleurer. Bon, soyons cool, on va éviter de lui faire apparaître un dragon ou un démon quelconque. On va essayer quelque chose de plus soft. Je fis donc apparaître une petite créature faisant la moitié de ma taille, vêtu d’une robe assez miteuse, d’un collier avec des crânes et portant (enfin pas vraiment, ça volait à ses côtés) deux bâtons. Je le fis contourner le jeune homme, se mettre à ses côtés, et lui faire émettre un bouh, tandis que j’étais derrière une pierre tombale à regarder sa réaction.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-Étoile



avatar


Masculin Messages : 84
Hoshicoins : 549
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 18
Localisation : Chez moi. \o/
Humeur : Changeante... je pense.

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Humain (Anti).
♣Age♣: Vingt-deux ans.
♦Related to♦: Julian Hannagan.

MessageSujet: Re: Meilleur endroit pour se perdre [PV • Aiden Payne] Ven 16 Jan - 4:34



Pendant que je continuais mes plaintes, je n'avais même pas remarqué la créature qui s'était placée à mes côtés. Ce n'était qu'en entendant son 'bouh' que j'avais fini par tourner la tête vers elle. Dans mon étonnement j'avais cessé de me lamenter, mais là n'était pas le problème.

Je m'étais levé de la créature pour m'en éloigner au plus vite, je ne me serais jamais douté qu'il pouvait y avoir de pareilles créatures ici, surtout que celle-ci ne semblait être ni humaine, ni animale, ni végétal... J'avais empoigné mon arme par réflexe, sans-doutes un moyen de me sentir en sécurité dans ce genre de situation.

Voyant que la créature ne bougeait pas vraiment, je regardais autour de moi dans l'espoir de trouver une issue dans ce piège. Et c'est à ce moment là que je remarquais une lueur bleuâtre à quelques dizaines de mètres. Vu qu'elle bougeait, je devinais qu'il s'agissait de flammes... bleues ? Le cimetière était décidément étrange à tous points de vue.
Curieux, je m'en approchait. Ça semblait venir de derrière une pierre tombale. Ainsi, je n'était donc pas seul, mais comment avais-je pu louper ça avant ? J'étais pourtant sûr d'être passé à cet endroit...

L'idée que quelqu'un me suivait le percutait et je tournais à nouveau mon regard vers la créature, me demandant si elle était vraiment réelle ou si c'était juste un robot... voir une marionnette. Je m'en approchais, pas très rassuré pour autant, dégainais mon revolver et tirait dans sa tête. Le bruit assourdissant du tir résonnait dans tous le cimetière. Heureusement que ça n'avait pas réveillé les morts, sinon, je serais déjà six-pieds sous terre à cette heure-ci.
Comme je le pensais, la bestiole n'étais qu'une piètre illusion. Encore un coup des étoiles, sans-doutes. N'avaient-elles jamais finit de me tourner autour pour me détruire moralement ?

Eh, l'étoile, si tu es là, montre toi... tu sais qui est le plus lâche entre celui qui se cache et celui qui provoque ?

J'avais tourné la tête vers les lueurs et m'en était approché d'une vingtaine de mètres, fixant la pierre tombale d'un regard noir. S'il y avait bien un endroit où cette étoile pouvait être, elle se cachait forcément là.

:HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-Étoile



avatar


Masculin Messages : 11
Hoshicoins : 77
Date d'inscription : 21/07/2014
Age : 23

♣Carte d'identité♣
♠Votre Race♠: Etoile
♣Age♣: 19
♦Related to♦: Shiina Mashiro

MessageSujet: Re: Meilleur endroit pour se perdre [PV • Aiden Payne] Sam 14 Fév - 15:09


    L’effet de ma créature fut largement à mon goût. L’homme n’avait pas crié, mais il s’était précipitamment écarté du fantôme, plongeant sa main dans un repli de sa tenue. Une main devant la bouche, je cachais un large sourire. Voilà qui était bon, ma créature improvisée avait fait son effet et pouvait donc s’ajouter à la liste de mes illusions utiles. Cependant, la suite des actions, elle, n’était pas vraiment prévue. Ma victime se ressaisit relativement rapidement, furetant à droite et à gauche pour finalement apercevoir mon cavalier sans tête. Finalement, il tira une balle dans la tête de ma bestiole, dégainant rapidement un revolver d’où il avait mis sa main plus tôt. J’espérais qu’il n’y avait personne d’autre dans le cimetière, parce qu’avec le boucan qu’il venait de faire, on aurait attiré l’attention.

    Sans surprise, sa peur sembla s’envoler quand il vit la balle traverser le petit bonhomme qui le fixait d’un air vide. Encore mieux, il devina que c’était l’œuvre d’une étoile, me sommant de me montrer en me traitant de pleutre. Décidément, les gens de nos jours n’ont pas d’imagination en termes de fantômes. Enfin soit, je me levais de derrière ma tombe pour lui faire face. Enfin, c’est ce qu’il allait se dire. C’était en fait un double de moi, avec son revolver je n’allais pas non plus tenter le diable, il semblait un peu trop sur les nerfs. Si j’avais un pouvoir pour rentrer dans les gens de face, ça se saurait. Mon double bougea donc les lèvres en même temps que moi pour parfaire l’illusion que c’était lui qui parlait.

    « Dis ça aux caméras cachées, je serais un lâche si je t’avais attaqué de cette façon, ceci n’était qu’une simple blague. »

    Toujours dans le but de lui faire croire que c’était moi, je fis revenir le personnage à la robe miteuse à côté de mon double, qui posa sa main sur sa tête comme un dresseur poserait sa main sur la tête de son chien. Le cavalier sans tête s’approcha également, mais pas trop. Je ne tenais pas non plus à ce qu’il reconnaisse mon visage trop facilement. C’est également pour ça que le cavalier se plaça dans le dos de mon double (heureusement que je sais faire des illusions opaques). Une fois le tout en place, je pus reprendre.

    « De toute façon, quelle idée de traîner dans un cimetière à cette heure-ci. J’étais venu en pensant être seul… tu ne fus qu’un dommage collatéral pour ainsi dire. »

    Le terme était un peu violent, mais y avait de ça dans l’idée. Je comptais simplement expérimenter des trucs, il était là, c’était mieux pour l’expérimentation. Enfin, on va bien voir comment il prend le fait d’être pris pour un dommage collatéral.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meilleur endroit pour se perdre [PV • Aiden Payne]

Revenir en haut Aller en bas

Meilleur endroit pour se perdre [PV • Aiden Payne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]
» Un endroit pour réfléchir... Pas seule. | Pv Tempête Argentée | Libre pour les gens qui s'ennuient XD |
» [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
» Quel endroit pour Xp pokémon haut level !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hoshikami RPG. :: ♣ Un peu plus loin... ♣ :: Le cimetière-